Quand le nouveau spectacle de Florence Foresti devient une véritable torture

Publié le par Chippily

florence-foresti_reference00.jpg

Le nouveau spectacle de Florence Foresti, "Foresti Party Bercy", c'était : 250 salles de cinéma le transmettant, 35 danseurs sur scène, 82 000 spectateurs... dont une centaine placée dans une salle pourrie. Devinez où je me situais...

"N'oubliez pas de garder votre ticket de cinéma jusqu'à la fin !". A y repenser, c'est vrai que la phrase de la guichetière était suspecte. Même plus que suspecte. Mais voilà : j'avais mon ticket pour voir le dernier spectacle de Florence Foresti et c'était tout ce qui comptait. Surtout après le parcours du combattant effectué pour s'emparer du précieux sésame : checkage de toutes les salles de ciné transmettant le spectacle sur Strasbourg ; aaargh elles sont toutes complètes ; ah non, pas celle du cinéma du Trèfle qui est sur Molsheim ; aaarg si ; enfin non, chouette, ils ont rouvert une salle ; vite des billets... Et quinze euros plus tard, Bibi était certes pauvre, mais était devenue une pauvre heureuse qui allait voir "Foresti Party Bercy" en direct au cinéma du Trèfle à Molsheim. Et elle n'était pas la seule.

Trois quarts d'heure avant le début de la séance, alléchés par la promesse d'un spectacle original et spectaculaire, une file monstrueuse s'étendait déjà devant la salle 3 - la salle qu'indiquait mon ticket - tandis qu'une file encore plus énorme se pressait devant la salle 1. Dès les portes ouvertes - vite, vite ! - Bibi jouait des coudes et s'installait avec allégresse sur un siège rouge, prête à en prendre plein les mirettes, et plein les oreilles. Ce qui fut le cas... mais pas dans le sens où elle l'attendait.

Florence Foresti shakira

Déjà, bizarrerie numéro 1 : le son lors des pubs. Coupé. Hâché. Avec des sautes d'images. Etrange. Puis, bizarrerie numéro 2 : fille du cinéma du Trèfle envoyée sur scène, débitant quelque chose d'étrange au micro, où on pouvait intercepter les mots "désolé", "problème", "faisceau", et "France Télécom". Décidemment, ça sentait pas bon. Et tous les spectateurs de la salle 3 ont compris leur douleur dès le début du spectacle. Coupé, hâché, qu'il était le son, sautée qu'elle arrêtait pas d'être l'image. Tout d'abord, on croit que c'est passager. Alors on attend sagement. Et au bout de cinq minutes, les sièges qui claquent. Et la moitié de la salle qui s'en va. On murmure qu'en salle 1 les spectateurs auraient une image parfaite et un son délicieux. Ouais, et des chimpanzés qui dansent la Carioca et qui servent des cocktails glacés, qu'elle pense, Bibi, toute cynique qu'elle est. En attendant, même si ses yeux pleurent du sang et qu'elle a juste envie de jeter des spectateurs sur l'écran, Bibi résiste et reste, dans le vain espoir qu'un miracle se produise et que tout revienne à la normale. Malheureusement, Jésus devait être ce soir là en RTT (ou dans la salle 1 ?), et, malgré une petite amélioration à la fin (plus qu'1 mot coupé sur 5, youpi !), le spectacle se finit tout en coupures et en cassures. Super. Direction la caisse, où les guichetières remboursent sans piper mot. Et où l'on croise des spectateurs de la salle 1 qui partent joyeusement en riant... car ils avaient le son et l'image parfaits.

Florence-Foresti-20.jpg

Au final, je ne sais toujours pas ce qui s'est passé dans cette fameuse salle 3. Surtout quand on sait que la salle à côté retransmettait le spectacle nickelement. Problème de câbles entre les salles ? Appât du gain trop fort pour le cinéma qui a ouvert une deuxième salle suite à la demande sans l'avoir préparée à recevoir du direct ? Mystère. Mais moi qui voulais vous faire une critique du spectacle, me voici bien embêtée, vu que je n'ai pas compris toutes les blagues suite aux problèmes de son. J'attendrai donc que "Foresti Party Bercy" à la télé pour me faire une vraie opinion. En espérant que la malédiction de la salle 3 ne sévisse pas à nouveau...

Commenter cet article

2flicsamiami 27/09/2012 08:57

Argh ! C'est vraiment bête. Perso, je pense que c'est ta deuxième hypothèse qui est la bonne. Ouvrir un salle en urgence, ce n'est jamais bon.

Chippily 29/09/2012 13:42



C'est ce que je me suis dit aussi... En tout cas c'était vraiment dommage.