Polisse

Publié le par Chippily

Polisse-2000.png

Pitcho, mon pitch : "Polisse", ou l'histoire du quotidien des policiers de BPM (Brigade de Protection des Mineurs).

Autant vous le dire tout de suite : je ne partagerai pas les avis dithyrambiques affluant en nombre sur la toile à propos de "Polisse". Certes, il y a du bon dans "Polisse". Du très bon, même, à l'image de la direction des acteurs : Maïwenn a su trouver un parfait équilibre entre improvisation et scènes travaillées, ce qui fait que tous les comédiens du film sont extraordinaires. Mais à part ce point, le reste du film est assez...agaçant, à l'image du personnage de Maïwenn, la photographe s'immergeant dans la BPM.

Non seulement son personnage ne sert à rien du tout (on aurait pu croire qu'il était là pour favoriser l'identification du spectateur...bah pas du tout) mais en plus il est tout bonnement affligeant dans ses attitudes (avec cette tendance à jouer au perroquet très désagréable). Quant au scénario, il se fait assez répétitif, avec cette impression de catalogue qui regrouperait les scènes les plus dures dans le seul but d'heurter le public, mais attention, saupoudrées d'un peu d'humour pour éviter que les spectateurs aillent se tailler les veines après la projection.

Bref, un film qui allie le très bon comme le très moyen, et dont la scène qui m'a le plus marquée est le réveil de Maïwenn dans une ville qui paraît d'un coup ne plus appartenir à aucun pays, tant elle semble marquée par le cosmopolitisme. Soit une scène qui n'a rien à voir avec le reste du film et dont on se demande ce qu'elle vient faire là.

étoile une et demie

Publié dans CiNéMa

Commenter cet article

2flicsamiami 27/11/2011 13:38

Effectivement, Maiwenn est accessoire et son personnage d'observateur aurait pu vraiment apporter une nuance sur l'assemblage de scènes chocs que tu sembles aussi interroger.
Cela étant, j'ai été vraiment secoué par le film comme rarement.

Chippily 27/11/2011 15:46



Oui, c'est vraiment dommage pour le personnage de Maïwenn...



Squizzz 07/11/2011 22:39


oui c'est un peu ça...


Squizzz 06/11/2011 11:50


Je comprends toutes tes critiques qui sont justes et pourtant... j'ai adoré le film. Il se dégage de la mise en scène de Maïwenn une réelle énergie qui donne une force au film et à son propos. Il y
a juste un point sur lequel je ne suis pas d'accord avec toi. La présence de l'humour n'est pas là juste pour "éviter que les spectateurs aillent se tailler les veines", mais met en avant une
nécessité réelle de distanciation que doivent obligatoirement avoir les brigadiers face à leur travail.


Chippily 07/11/2011 13:21



Bon, alors disons que l'humour est aussi là pour que les brigadiers eux aussi ne se tranchent pas les veines ! (quoique...)