Ohé, ohé, cinéma abandonné...

Publié le par Chippily

A gauche, derrière les arbres décharnés, il y a la Saône, grisâtre, qui coule. A droite, un type livide qui fume une clope devant un grand restaurant chinois et qui regarde les voitures passer sans s'arrêter. Sur le bord de la route, une affiche du Journal de Saône-et-Loire gueule en lettres grasses : "Une octogénaire écrasée par un taxi". Soudain, un rat traverse la route, et va se planquer dans des herbes sauvages.

Si j'avais voulu inventer un endroit plus glauque que cette route sortant de Chalon-sur-Saône, sûr que je n'aurais pas réussi.

Après quelques pas, à droite, enfin, se vautre le bâtiment recherché. A travers les grilles, j'aperçois le squelette sombre. De la mauvaise herbe a envahi le parking. Des hiéroglyphes sont peints sur certains murs. De gros cables noirs s'enroulent sur le macadam.

Une femme blonde, lunettes sur le nez et baguette sous le bras arrive. Je l'interpelle. "Excusez-moi, vous savez ce qui s'est passé ici ?" Elle mordille ses lunettes. "Ah, ça, c'est l'ancien maire, il avait promis un grand cinéma. Ils ont commencé les constructions... Mais, depuis qu'on a changé de municipalité, ça s'est arrêté et c'est resté comme ça. Ils racontent que c'est un problème d'argent, de normes, je ne sais pas trop..." "Mais, les travaux vont être relancés ?" Elle hausse les épaules. "Ca, j'en sais rien !" Et elle part, me laissant là seule avec le cinéma abandonné.

Cine-Chalon---Dijon-018-copie-1.JPG

Cine-Chalon---Dijon-010.JPG

Cine-Chalon---Dijon-006.JPG

Cine-Chalon---Dijon-014.JPG

Août 2014.


Publié dans HoRs-cHaMp

Commenter cet article

Mina 05/11/2014 03:08

C'est à la fois triste, glauque et quelque part étrangement poétique, très joli article Chippily, si je peux dire ;)

Chippily 05/11/2014 23:39



Merci beaucoup Mina :)