UN MARIAGE DE RÊVE

Publié le par Chippily

  

                                                MA BELLE-MERE ET MOI

"Un Mariage de Rêve" (à prendre ici au sens ironique), ou le sempiternel conflit entre la femme et la belle-mère... Merci d'accueillir sur le ring Jessica Biel, oui, Jessica Biel, Mesdames et Messieurs, américaine et féministe, et de l'autre côté, Mesdames et Messieurs, Kristin Scott Thomas, anglaise et traditionnelle ! Ding ! Le combat peut commencer !

"Un mariage de rêve", alias "Easy Virtue" en VO ("petite vertu"), est une adaptation d'une pièce de théâtre. Et ça se remarque tout de suite : rythme (trop ?) vaudevillesque, personnages caricaturaux, petites chansons légères (tombant souvent à plat)... On a alors bien du mal à s'immerger dans la deuxième partie, beaucoup plus dramatique, plus sombre.

Heureusement, le film tire parti, ou du moins essaye, de ce côté théâtre en jouant par moments à fond le côté vaudevillesque, et on a le droit à des scènes complètement délirantes assez réjouissantes (le french cancan, l'histoire du pauvre chien...) servies par de bons acteurs. Colin Firth prend un malin plaisir à jouer le râleur de service à l'humour cynique, Jessica Biel est mordante avec ses réparties cinglantes et Kristin Scott Thomas est parfaite dans son rôle de mégère aigrie.

Pourtant l'histoire reste bien trop traditionnelle pour innover, et on reste sur sa faim.

Un film sympathique donc, mais qui restera mineur...



Publié dans CiNéMa

Commenter cet article