Instant hommage : quand "Queen" se fait son cinéma

Publié le par Chippily

Freddie-Mercury-of-Queen-007.jpg

Vingt-deux ans déjà. Le 24 novembre 1991, le sida emportait Freddie Mercury, alors âgé de (seulement) 45 ans. L'occasion d'un petit hommage sous forme de compil' des meilleures scènes ayant utilié la musique de Queen. En attendant le biopic sur le leader du groupe, qui se cherche toujours une tête d'affiche (aux dernières nouvelles, ce serait Ben Whishaw qui tiendrait la corde).


La plus délirante : Shaun of the Dead. Quand Simon Pegg, Nick Frost and co décident de massacrer du zombie, ils le font de manière classe. Comprenez : avec du Queen en fond, Don't stop me now. C'est sûr qu'avec du Céline Dion, ça aurait peut-être un peu moins marché...

 

La plus baroque : Moulin rouge ! Quand Baz Luhrmann se met derrière une caméra, faut que ça pète, faut que ça danse, faut que ce soit coloré, il faut que ce soit rempli, rempli partout, il faut que ça déborde de partout ! Et surtout, il faut que ce soit de belles chansons. Après un magnifique Tango de Roxanne, Baz enfonce le clou avec The Show must go on.

 

La plus émouvante : "Highlander". A l'origine, Queen ne devait composer qu'une seule chanson pour "Highlander". Mais, surmotivés après la projection du film, ils décidèrent de revoir leurs ambitions à la hausse. Roger Taylor utilisa la phrase It's a kind of magic comme titre d'une chanson...et Bryan May écrivit Who wants to live forever dans le taxi qui était venu le chercher au cinéma. Chanson qui illustrera l'une des scènes les plus tristes du film (ne mentez pas, vous aussi vous avez sorti votre petit mouchoir, avouez !).


La plus culte ? "Wayne's world". Marquez "Queen" dans Youtube. Inévitablement, la première ligne sera consacrée à Bohemian Rhapsody, chanson indescriptible...et absolument géniale du groupe. Une chanson qui connaitra définitivement son heure de gloire grâce à "Wayne's World", sorti en 1992, dans lequel Mike Myers ne porte ni vêtements ultra colorés ni lunettes (si si).

Publié dans BandEs-OriginalEs

Commenter cet article