Héros de guerre

Publié le par Chippily

Ceux qui veulent gâcher 2 précieuses heures de leur vie à regarder "Héros de guerre" ne liront pas ce qui suit. Les autres peuvent y aller gaiement.

C'est l'histoire de Chinois, bah on sait pas pourquoi, mais ils se battent contre des Chinois. Et c'est réalisé par un Chinois. Même qu'il fait des effets gores et tout pour montrer que dans le cinéma chinois aussi on peut couper des mains et des corps en deux. Bref. Donc, parmi ces Chinois y'en a un qui s'appelle Guzidi. Il est vénère, le Guzidi, parce que les ennemis, ils ont tué un gars qu'il aimait bien, alors que ça se fait pas de tuer quelqu'un en temps de guerre, bordel ! En plus, il a voulu le sauver en posant un petit pansement sur sa blessure, mais vu que l'autre avait toute la partie inférieure du corps déchiquetée, étrangement ça a pas marché. Du coup, même si les autres, ils veulent se rendre, Guzidi il dit qu'il faut leur tirer dessus, parce que cest des méchants qui ont tué son ami.. Sauf que ça se fait pas non plus en temps de  guerre de vouloir tirer sur des gens désarmés, donc Guzidi il se retrouve enfermé dans un grenier qui sert de prison. Là, il rencontre un instituteur qu'il veut engager dans son bataillon. Bon, l'instit a quelques problèmes de vessies, mais Guzidi il s'en fout du ridicule, son nom en chinois ça veut dire  "champ de maillets", alors, hein... Après, bon, il sort du grenier, il engage l'institeur et tout, il se trouve des hommes, et hop, il repart à la guerre. En plus avec la caméra sur une grue ça fait vachement beau. Bref, ils combattent, mais ils arrêtent pas de perdre des hommes. Et là se pose le dilemme, entre sauver sa peau et rester pour sauver ses positions. On se dit, waouh, chouette, un cas de conscience, et tout, ça devient intéressant dis donc. Sauf que là, la bataille commence, et hop, on te fout un carton pour te dire que y'a eu du sang, des morts et tout le bazar, et que y'a plus que Guzidi qui est vivant. Bon. Et on te remet un plan fait à la grue. Donc Guzidi, tu vois, c'est un héros de guerre, sauf que y'a personne qui le croit. Pas grave, il se dit, j'vais remettre ça, et hop, il se réengage. Nouveau plan fait à la grue. Il se passe rien, il se passe rien, et là Guzidi il retient une mine antipersonnelle avec ses mains, et ça lui explose au visage ! Ouf, enfin la fin, qu'on se dit. Et bah non. Le Guzidi, il s'en sort seulement avec un oeil aveugle et même pas d'égratinures sur le visage. Bon, après, il se passe rien, il se passe rien, y'a un nouveau plan fait à la grue, il se passe rien, y'a un carton qui explique des choses qu'on s'en fout, il se passe
rien, et enfin, Guzidi il revient sur le champ de bataille où il a perdu tous ses potes. Sauf que les cadavres de ses potes, on les a jamais retrouvé. Guzidi, ça le décourage pas : il prend une pelle, et il se met au boulot. Le terrain, il doit faire au moins trois fois Paris, mais Guzidi il s'en fout, c'est un malade ce type. Là, tu te dis : waouh, ça va faire un truc à la Don Quichotte, genre il s'acharne à creuser mais ça sert strictement à rien, ça fera un belle métaphore sur le désespoir humain ... Et là y'a un carton qui te dit qu'ils ont retrouvé les corps. Et Guzidi apprend que ses potes, ils ont été sacrifiés exprès ! Du coup, il veut casser la gueule à une tombe, mais y'a un gars qui l'en empêche. C'est dommage. J'aurais bien voulu savoir comment il voulait casser la gueule à une tombe. Enfin bon, Guzidi, comme c'est le héros, il pardonne, et là y'a un plan fait à la grue, et c'est fini. Voilà.

Non, mais, qu'est-ce que c'est que ce film ?!? Mal écrit, incohérent, absurde... Si les Chinois voulaient prouver qu'eux aussi savaient faire des films de guerre débiles, alors bravo Messieurs, mission accomplie !



Publié dans CiNéMa

Commenter cet article

Chippily 18/12/2010 12:26

@Alex : ce que voulait dire, c'est que le contexte historique n'était pas assez expliqué pour un public non-asiatique. Quant aux valeurs que vous énoncez, je trouve qu'elles sont mal amenées, mal exploitées et mal filmées. Mais il s'agit bien sûr d'un avis tout à fait personnel que vous avez le droit de ne pas partager.

Alex 08/12/2010 13:36

Un film de guerre parle de guerre, j'en suis sincèrement désolé pour vous. Pour votre information en 1948 en Chine il y avait une guerre civile qui opposait l'armée nationaliste de Tchang Kaï Chek à l'armée communiste de Mao Tsé Toung,mais bon vous n'êtes pas obligé de tout savoir. Et puis les qualités guerrières illustrées par ce film, telles que dévouement, courage, esprit de sacrifice, respect de la mémoire des compagnons tombés au combat, tout cela bien sûr ça doit vous échapper ..

Chippily 16/10/2010 15:52

Oui, j'ai vu aussi ces critiques ! Et j'ai proprement halluciné !
Mais bon, comme tu dis, si ça se trouve je ne suis qu'une sombre idiote n'ayant pas perçu le message métaphysique du film... (hum hum)
Et oui, parfois la critique a des goûts...comment dire...bizarres...

benoît 12/10/2010 23:07

Excellent article !! Ca donne très envie de voir le film... ou pas!! J'ai eu la curiosité d'aller sur la fiche Allo du film et y'a des gens qui ont aimé figure toi. Alors de là à dire que tu es une pauvre inconsciente qui n'a pas su saisir le message caché (sans doute bien caché) du film il n'y a qu'un pas, que je ne franchirait pas...
Pour ma part, le film le plus pourri que j'ai jms vu, nul sous tous les plans et pourtant encensé par la critique: "Les Revenants" (mais attention c'est un supplice à se tailler les veines^^)