Des MILF, du cheval 100% cheval et des Allemands sympas

Publié le par Chippily

20-ans-d-ecart.jpg

On dirait pas comme ça, mais si, si, je vais encore au cinéma. Et j'accumule un retard monstre dans mes critiques. Petit récapitulatif de ce que j'ai vu ces derniers mois dans les salles obscures et que j'ai aimé...ou pas.

20 ans d'écart

Alice (Virginie Efira) a 38 ans et Alice a les boules. Elle n'est plus assez djeun's, plus assez dans le coup pour le magazine qu'elle aimerait diriger un jour "Rebelle". Alors, quand ses collègues de bureau croient qu'elle galoche un môme d'une vingtaine d'années à la sortie d'une boite (Pierre Niney), elle saute sur l'occasion, parce que être cougar, c'est swag. Une comédie donc dans l'air du temps, mais qui suit un schéma un peu trop classique. Par contre, le duo Niney/Efira fait des merveilles.

Turf

4 potes, un cheval...et des millions ? Quand Edouard Baer et ses amis décident d'acheter un cheval de course au mystérieux Gerard Depardieu qui revient de Belgique, euh de Russie, euh non du Qatar, ils pensent de suite à la fortune. C'est sans compter sur un canasson plus proche d'une vache roumaine que d'un crack. Une comédie vaguement sympatoche, qui se regarde bien sur le coup mais qui est loin de faire un effet boeuf.

Django Unchained

Un esclave (Jamie Foxx) est recueilli par un gentil dentiste Allemand (Christoph Waltz)...qui est en fait un chasseur de primes. Celui-ci lui fait une promesse : s'il l'aide à trouver de dangereux criminels, il l'aidera à retrouver sa chère et tendre, esclave chez un riche blanc (Léo DiCaprio)... Dès sa sortie, le nouveau film de Quentin Tarantino (QT pour les intimes) a pété tous les records : 1 million de spectateurs en première semaine et un excellent bouche à oreilles. Combinez ça à plusieurs prix glanés ci et là, dont les précieux Oscar du Meilleur Second Rôle pour Waltz et du Scénario pour QT, et vous aurez... 4 millions d'entrées en trois mois. Pas mal. Il faut dire que les seconds rôles en jettent méchamment (Waltz bien sûr, mais aussi DiCaprio ou encore L. Jackson), et que certaines scènes sont juste à mourir de rire (spécial casse-dédi à celle des masques, juste hilarante). 

Django-unchained-bag-phrase.png

Dommage pour la structure du scénario un peu bizarre avec ses 2 climax, la longueur du tout, et la superficialité de certains personnages. Mais bon, Jamie Foxx nous fait sa Fashion Week à lui tout seul, alors on pardonne.

Django-habit.jpg

Publié dans CiNéMa

Commenter cet article