Le concert

Publié le par Chippily

Concert.jpg

Pitcho, mon pitch : le trip d'Andrei Filipov ? Assister aux répétitions du Bolchoï (le célèbre orchestre russe) en se prenant pour le chef d'orchestre. Ce qu'il était. Il y a 30 ans. Car aujourd'hui, le pauvre Andreï est plus souvent amené à manier un manche à balai et un tuyau d'aspirateur que des bagettes. Un jour, alors qu'il est pépère en train de nettoyer le bureau du boss, un message du Châtelet arrive, invitant l'orchestre russe à rejoindre Paris pour un concert. Andreï n'hésite pas une seconde : il ira avec ses anciens musiciens en France à la place du Bolchoï...

Quiconque voudra regarder "Le Concert" devra être patient. Extrêmement patient, et indulgent, pour supporter environ 1h30 d'errements scénaristiques : les péripéties de nos musiciens russes sont bâclées, leurs problèmes trop vite résolus, et l'émotion n'arrive jamais à pointer, installant au final le spectateur dans un ennui poli. Mais, un quart d'heure avant la fin, le miracle se produit : alors que l'on ne s'y attendait plus, tout s'éclaire. La mise en scène est au diapason, servant une séquence mémorable, où émotions, humour et musique s'entremêlent avec brio, marquant tout aussi la libération des personnages que celle du spectateur, qui ne peut qu'applaudir des deux mains ce final brillant. Dommage qu'il ait du avant se farcir une heure et demie de scènes maladroitement amenées...



Publié dans CiNéMa

Commenter cet article

Squizzz 30/12/2010 23:41

Je crois que je vais pas faire de critique et mettre un lien vers la tienne, vu qu'elle exprime exactement ce que j'ai ressenti en regardant le film. Le début en Russie est assez long, ça se débloque un peu à l'arrivée en France avec quelques scènes amusantes et ça se termine en une magnifique séquence musicale qui m'a donné des frissons.