"50 nuances de Grey", le film WTF du moment

Publié le par Chippily

50-nuances-de-grey.jpg

Pitcho, mon pitch : c'est l'histoire d'un mec riche comme Crésus, qui a déjà eu plein de nanas et qui a une pièce secrète. Vous l'aurez deviné, il s'agit bien sûr de Barbe bleue Christian Grey, le sex-symbol SM de la saga littéraire "50 nuances de Grey", qui débarque au cinéma précédé d'une réputation sulfureuse (les deux acteurs se détestent, l'ambiance était pas terrible sur le plateau...). Allez, soyons fous, je tente !

SPOILERS !!!!

"Alors, c'était comment ?" Assise sur le canapé du salon, je me sens un peu perdue. Je lève la tête vers lui, j'essaye vainement de dire quelque chose. "C'était...euh..." Une heure que je suis sortie de la séance de "50 nuances de Grey" et j'ai toujours l'impression d'avoir ingurgité quelque chose comme un cocktail vodka-LSD-MM's hallucinogènes. C'est vrai ça, comment qualifier ce que je viens de voir ?

Je farfouille laborieusement dans mes souvenirs. Il y avait des choses pas mal, je crois. Par exemple, un dîner d'affaire et une séance shopping complètement décalés. Il y avait des choses surprenantes aussi, comme une Dakota Johnson qu'on voit nue sous toutes les coutures (vous êtes sûr que c'est un film américain ?)...alors qu'on ne verra que les fesses de son partenaire (est-ce du foutage de gueule ? La réponse est oui). Mais il y avait surtout des choses bizarres.

50-nuances-de-grey-bande-annonce-francesoir_2.jpg

Je vois encore Christian Grey (alias Jamie Dornan) dire que les grandes envolées romantiques, "les fleurs, les chocolats", c'est pas sa tasse du thé. Et ce n'est pas la tasse de thé du film tout entier non plus, qui rate à peu près toutes ses scènes fleur bleue, en y allant gaiement dans les clichés. 

=> le mec torturé, à l'enfance difficile, qui joue des mélodies sombres au piano, la nuit de préférence (il s'en fout, il a pas de voisin qui râle, il s'est acheté tout l'immeuble) ; le meilleur ami amoureux de l'héroïne ; la fille qui, après une première nuit d'amour, se met direct aux fourneaux pour le petit-dej de son amoureux (franchement, qui fait ça ?! Vous vous voyez, vous, investir la cuisine de l'homme que vous venez de rencontrer et lui proposer des pancakes ??) ; les amants qui s'envoient littéralement en air (par hélico et planeur)...

Et puis, surtout, il y a ces scènes complètement WTF. Du genre un contrat SM qui stipule ce que l'une des deux parties doit manger (!) ou Dakota Johnson qui a un orgasme à chaque fois qu'on la touche, même si c'est que l'oreille, c'est pas grave, elle hurle, cette fille, c'est juste la version humaine du jeu Docteur Maboul ou quoi ?! Ou des scènes du genre qu'on sait pas vraiment si c'est fait exprès que ça soit drôle ou pas, tellement c'est amené maladroitement (les fessées, les "à plus bébé"...).

"Alors ??" Il s'impatiente. "Mes collègues vont me demander demain comment tu l'as trouvé ! Tu leur conseilles ou pas ?" Je réfléchis. Cherche des mots. Lève à nouveau les yeux vers lui. "Tes collègues... Elles aiment le jeu Docteur Maboul ?"

Publié dans CiNéMa

Commenter cet article

Chippily 29/05/2015 11:27

ça fait plaisir de te revoir ici Mina ! :) Hélas, moi aussi le temps me manque en ce moment :/ oh, si tu veux rire un peu, tu peux toujours le regarder ;)

mina 27/05/2015 22:10

Bonsoir Chippily, je reviens sur ton blog ayant eu peu de temps ces derniers temps, de même pour tenir à jour le mien. Quelle belle surprise de découvrir une nvelle présentation en compagnie de ce charmant et insipide Christian Grey dont j'ai lu (pour mon grand malheur) euh..je cherche encore les mots ...les pseudos bouquins dignes de la belle collection Harlequin pour jeunes filles en quête d'émotions érotiques :)) Je me suis évitée une seconde torture en allant voir ce nanar en puissance et je ne le regrette pas. Excellente critique, ton humour et ton excellent "verbe" m'ont manqué. A très vite :)