Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Mission impossible 5 : Tom Cruise est fou

Publié le par Chippily

Mission impossible 5 : Tom Cruise est fou

Tom Cruise est fou. D’accord, il y avait des indices : une addiction à une religion considérée comme une secte en France, une histoire d’amour avec Katie Holmes, ou des sauts de cabri camé sur le canapé d’Oprah Winfrey. Mais là, c’en est certain : Tom Cruise est totalement fou à lier.

Après avoir fait des pirouettes à moto ou escaladé la plus haute tour du monde dans les précédents « Mission : impossible », le voilà qui se suspend dans le dernier opus POUR DE VRAI à un avion qui décolle, chose qu’il refera POUR DE VRAI huit fois. Totalement timbré, je vous dis. Toujours plus loin, toujours plus haut, toujours plus fort, c’est pas Fort Boyard, c’est Tom Cruise.

Une caricature de lui-même ?

Tout au long des deux heures et quelque du film, il plonge, court, fait de la moto, saute, tombe, se relève… Ethan Hawke, comme Tom Cruise, ne s’arrêtent jamais, se plaît à répéter dans la presse le réalisateur américain Christopher McQuarrie. De ce point de vue, le premier plan de l’acteur, qui le voit arriver en trombe à l’écran, apparaît presque comme une caricature de ce qu’il est devenu : une sorte de sur-homme dont le but à chaque film est de rétablir la justice à coup de tartes dans la gueule des méchants et ce en galopant dans les rues des plus grandes villes du monde.

Mission accomplie pour Tom Cruise alors dans ce « Rogue nation », où, une fois de plus, à 53 ans, il file des complexes aux autres acteurs de sa génération, dans un film qui se regarde le cœur battant (ah ce fameux rythme effréné avec ses infos balancés à 100 km/h pour que le spectateur n’ait pas le temps de réfléchir), mais qui ne révolutionnera pas le film d’action (humour, jolie plante, trahison, courses-poursuites, etc, etc.).

Après « Night and day », « Jack Reacher », « Oblivion », « Edge of tomorrow », je ne vois qu’une mission qui serait en ces temps-ci impossible pour Tom Cruise : passer les deux heures d’un film sans courir partout et faire exploser des bâtiments.

Mission impossible 5 : Tom Cruise est fou

Publié dans CiNéMa

Partager cet article

Repost 0

Black mirror : écran total

Publié le par Chippily

Black mirror : écran total

Youpi ! La série britannique d'anticipation "Black Mirror" est diffusée en ce moment tous les jeudis soirs sur France 4... Et risque fort bien de revenir prochainement sur Netflix pour une saison 3. Alors, vous vous y mettez quand ?

Mais qu'est-ce qu'ils ont donc, les Britanniques ? Leurs séries sont comme ces restaurants délicieux, donc connus de tous, mais minuscules : il faut attendre des semaines, des mois l'estomac dans les talons avant d'y avoir une table. Les TV shows sont addictifs, mais livrés en très petite quantité, et il faut patienter un long moment avant de se mettre la suite sous la dent.

C'est par exemple la série "Sherlock", un poil capillotractée - aucun jeu de mots avec la coiffure de Benedict Cumberbatch, vraiment - mais qui déchaîne les foules. Et c'est aussi le cas de "Black Mirror", série de science-fiction superlatif-ovore : barrée, géniale, cruelle, furieuse... 

Pitcho, mon pitch : dans un futur proche (vraiment ?), les écrans (de TV, portable, smartphone, etc.) ont envahi notre vie. A chaque nouveau épisode se dévoile une nouvelle histoire tournant autour de ces "black mirrors". Et ça ne finit pas forcément bien.

Black mirror : écran total

Non seulement la série invente à chaque fois un nouveau concept tout à fait plausible dans le futur (ex : une puce permettant de stocker ses souvenirs comme on stocke ses photos de vacances sur un disque dur externe), mais au lieu de viser le grand spectacle, elle s'attaque souvent à l'intime. Un couple se déchire à cause de ses souvenirs, une femme fait appel à un logiciel pour ressusciter son mari...

Les autres épisodes attaquent méchamment la société de consommation, la télé-réalité ou le monde de la politique : c'est Waldo, ours bleu virtuel de son état, qui se présente aux élections ou un Premier ministre qui doit faire face à la revendication étrange de celui qui a kidnappé la princesse favorite du royaume...

Mes épisodes préférés

"15 millions de mérites" (s1, ep 2). La série remporta une récompense en Angleterre pour les décors de cet épisode génial, qui se découvre petit à petit, au fil des rares mots prononcés par le héros et d'écrans géants omniprésents. C'est satirique (les émissions de TV-réalité en prennent pour leur grade), ironique et mordant à souhait... et pas tellement différent de notre monde, si ?

"La chasse" (s2, ep2). Une femme se réveille assise à une chaise, la tête en vrac, des pilules éparpillés tout autour d'elle et devant un écran où clignote un curieux symbole. Quand elle sort de la maison, des individus masqués la prennent en chasse, tandis que les habitants la filment avec leur portable... Attention, épisode pervers ! Impossible d'en dire trop de peur d'effeuiller le twist, mais c'est savoureusement prenant, glauque et en plus ça vous fait réfléchir sur notre société. Oui, rien que ça.

Publié dans SéRiEs

Partager cet article

Repost 0

En Allemagne, Un moment d'égarement est la "comédie n°1 de France"

Publié le par Chippily

Même ici ils sont là. Dans la rue marchande de Kehl, ville allemande de 34 000 habitants collée au Rhin, les Minions font de grosses billes aux passants. Dans le hall d'entrée du "kino" (cinéma en allemand), c'est "La Face cachée de Margo" qui m'adresse un regard sévère.

C'est que je ne viens pas ici pour une séance, mais en touriste curieuse : on parle partout dans les journaux de l'Hexagone de notre rentrée ciné, mais en Allemagne, ils vont voir quoi ces prochains mois ? Réponse avec le magazine du cinéma, "Kino and co", attrapé à la volée.

Adolf Hitler... et "Les Profs 2" version Goethe

En Allemagne, Un moment d'égarement est la "comédie n°1 de France"

Ce sont sans doute les deux films les plus attendus de la rentrée. A ma gauche, rien d'autre qu'Adolf Hitler, peintre has been devenu dictateur impartial, petite moustache rectangulaire.

A ma droite, "Fack Ju Göhte 2" (comprenez : Fuck you Goethe) avec Herr Müller, escroc devenu prof, torse bronzé et musclé... et des millions d'Allemands conquis par le premier volet de ses aventures (sorti en France sous le nom "Un prof pas comme les autres" en novembre 2014). 

Mais les deux vont avoir du fil à retordre dans la suite de leurs pérégrinations. Dans "Er ist wieder da" ("Il est de retour"), adapté du best-seller de Timur Vermes (qui sortira enfin en poche en France en octobre, alleluia ! Depuis le temps que je veux le lire sans débourser un bras), Adolf Hitler se réveille dans le Berlin d'aujourd'hui, un peu surpris. Les infrastructures n'ont pas été détruites comme il l'avait demandé, et un étrange truc appelé "Internet" a fait son apparition...

Tandis que dans "Fack Ju Göhte 2", Herr Müller, après avoir endossé la tenue d'enseignant pour récupérer un magot sous le bahut, part en voyage scolaire en Thaïlande avec ses élèves. Dont Chantal, blonde nunuche au prénom et aux T-shirts français. Soupir.

Les deux films titillent ma curiosité. Malheureusement, je n'ai trouvé pour l'instant aucune date de sortie française...

Le dernier Pixar avec (beaucoup) de retard

En Allemagne, Un moment d'égarement est la "comédie n°1 de France"

Pourquoi ?? Comment ?? Alors que la France a découvert le fabuleux "Vice-versa" depuis le 17 juin, les Allemands verront pour la première fois "Alles steht Kopf"... le 1er octobre. Mieux : ils ne savent même pas encore quelle sera la durée du film !!! (c'est le petit "Länge : noch nicht bekannt"/"Durée : pas encore connue")

En Allemagne, Un moment d'égarement est la "comédie n°1 de France"

Allez, je suis sympa, mais ne le répétez pas, hein : le long-métrage de Pete Docter dure 1h35. Allez, de rien, c'était tout naturel.

Des films français

En Allemagne, Un moment d'égarement est la "comédie n°1 de France"

Ceux qui ont de bons yeux l'auront vu sur la photo illustrant "Vice-versa" : eh oui, sur la page de gauche, c'est bien "Un moment d'égarement" (re-titré : "Der Vater meiner besten Freundin"/"Le père de ma meilleure amie").

Quelques pages plus loin, on peut même voir une publicité pour ce film, qui sortira le 24 septembre en Allemagne (photo ci-dessus). Comme sur l'affiche française (qui avait fait polémique), seuls Vincent Cassel et François Cluzet ont le droit d'être cités, avec quand même le nom de l'un de leurs films, pour que le spectateur allemand les remette ("Black swan" pour l'un, "Ziemlich beste Freunde"/"Plus ou moins meilleurs amis", plus connu sous le nom de... "Intouchables" pour l'autre).

Mais le plus marrant, c'est le petit carton rouge en bas à droite de la publicité : "Die Nr. 1 Komödie aus Frankreich"/"La comédie n°1 de France". Quoi, vous ne saviez pas qu'avec ses 715 152 entrées, "Un moment d'égarement" était la comédie de l'été chez nous ?

Mais ce n'est pas le seul film français de la rentrée : surprise, "Sous les jupes des filles", sorti chez nous en juin 2014, a déboulé dans les cinémas d'Outre-Rhin le 3 septembre sous le nom "French women". Et attendez, le sous-titre est encore mieux : "Ce que les femmes veulent vraiment".

En Allemagne, Un moment d'égarement est la "comédie n°1 de France"

Des trucs bien germaniques

En Allemagne, Un moment d'égarement est la "comédie n°1 de France"

Quoi ?! Tatort au cinéma ?? Bon, d'accord, pour nous autres francophones, ça ne veut rien dire. Mais pour un Allemand, ça veut dire beaucoup. La série chouchou des vieux amateurs de crimes bien résolus (les mêmes qui chez nous regardent "Commissaire Moulin" et consorts) débarque sur 160 écrans de cinéma le 30 septembre. Mais chut, on ne se moquera pas plus : c'est quand même la série qui a dévoilé Christoph Waltz...

En Allemagne, Un moment d'égarement est la "comédie n°1 de France"

Et enfin, pour finir - d'accord, ça va sortir un peu plus tard que la rentrée, mais vous ne devinerez jamais qui va arriver en courant dans les salles obscures allemandes à Noël...

En Allemagne, Un moment d'égarement est la "comédie n°1 de France"

Publié dans buZZ

Partager cet article

Repost 0