Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

The Secret

Publié le par Chippily

The-Secret-blessee0000.jpg

La copie : "The Secret", l'histoire d'un mystérieux homme qui volerait les enfants. Jessica Biel n'y croit pas. Mais un jour, son enfant est enlevé...

L'élève : Pascal Laugier

Commentaire du professeur Chippily : une copie surpenante. L'élève joue brillamment avec les idées reçues, et arrive à manipuler à la perfection son spectateur. De plus, l'ambiance est savamment dosée et l'élève n'hésite pas à remettre en question ses héros. C'est aussi une très bonne idée d'avoir pris comme thème la légende urbaine. Mais attention : à trop vouloir surprendre on peut désarçonner. Et quand on ose à ce point, chaque maladresse peut devenir fatale. Et malheureusement, le film n'en est pas exempt.

The-Secret-commentaire.pngHomer 2

Publié dans CiNéMa

Partager cet article

Repost 0

Du vent dans mes mollets

Publié le par Chippily

du-vent-dans-mes-mollets-22-08-2012-8-g0000.jpg

La copie : "Du Vent dans mes mollets", l'histoire de la timide Rachel, 9 ans, qui croise un jour l'intrépide Valérie...

L'élève : Carine Tardieu

Commentaire du professeur Chippily : Travail intéressant. L'élève Carine Tardieu essaye de retrouver la fraicheur de l'enfance tout en n'hésitant pas à jouer avec sa mise en scène et ses décors. L'ensemble est parsemé de petits détails qui sonnent vrais (cf. les parents parlant anglais pour ne pas que la fille comprenne). Toutefois, l'élève devrait ne pas abuser des gros mots qui, d'abord contribuant au comique du film ,deviennent très vite un peu lourds. Il est aussi à noter que le récit initiatique de base aurait gagné à être approfondi, car la dernière séquence du film tombe comme un cheveu sur la soupe...mais s'avère être sauvée de justesse par un casting réussi.

Du vent dans mes mollets remarqueHomer 2

 

 

Publié dans CiNéMa

Partager cet article

Repost 0

Quand le nouveau spectacle de Florence Foresti devient une véritable torture

Publié le par Chippily

florence-foresti_reference00.jpg

Le nouveau spectacle de Florence Foresti, "Foresti Party Bercy", c'était : 250 salles de cinéma le transmettant, 35 danseurs sur scène, 82 000 spectateurs... dont une centaine placée dans une salle pourrie. Devinez où je me situais...

"N'oubliez pas de garder votre ticket de cinéma jusqu'à la fin !". A y repenser, c'est vrai que la phrase de la guichetière était suspecte. Même plus que suspecte. Mais voilà : j'avais mon ticket pour voir le dernier spectacle de Florence Foresti et c'était tout ce qui comptait. Surtout après le parcours du combattant effectué pour s'emparer du précieux sésame : checkage de toutes les salles de ciné transmettant le spectacle sur Strasbourg ; aaargh elles sont toutes complètes ; ah non, pas celle du cinéma du Trèfle qui est sur Molsheim ; aaarg si ; enfin non, chouette, ils ont rouvert une salle ; vite des billets... Et quinze euros plus tard, Bibi était certes pauvre, mais était devenue une pauvre heureuse qui allait voir "Foresti Party Bercy" en direct au cinéma du Trèfle à Molsheim. Et elle n'était pas la seule.

Trois quarts d'heure avant le début de la séance, alléchés par la promesse d'un spectacle original et spectaculaire, une file monstrueuse s'étendait déjà devant la salle 3 - la salle qu'indiquait mon ticket - tandis qu'une file encore plus énorme se pressait devant la salle 1. Dès les portes ouvertes - vite, vite ! - Bibi jouait des coudes et s'installait avec allégresse sur un siège rouge, prête à en prendre plein les mirettes, et plein les oreilles. Ce qui fut le cas... mais pas dans le sens où elle l'attendait.

Florence Foresti shakira

Déjà, bizarrerie numéro 1 : le son lors des pubs. Coupé. Hâché. Avec des sautes d'images. Etrange. Puis, bizarrerie numéro 2 : fille du cinéma du Trèfle envoyée sur scène, débitant quelque chose d'étrange au micro, où on pouvait intercepter les mots "désolé", "problème", "faisceau", et "France Télécom". Décidemment, ça sentait pas bon. Et tous les spectateurs de la salle 3 ont compris leur douleur dès le début du spectacle. Coupé, hâché, qu'il était le son, sautée qu'elle arrêtait pas d'être l'image. Tout d'abord, on croit que c'est passager. Alors on attend sagement. Et au bout de cinq minutes, les sièges qui claquent. Et la moitié de la salle qui s'en va. On murmure qu'en salle 1 les spectateurs auraient une image parfaite et un son délicieux. Ouais, et des chimpanzés qui dansent la Carioca et qui servent des cocktails glacés, qu'elle pense, Bibi, toute cynique qu'elle est. En attendant, même si ses yeux pleurent du sang et qu'elle a juste envie de jeter des spectateurs sur l'écran, Bibi résiste et reste, dans le vain espoir qu'un miracle se produise et que tout revienne à la normale. Malheureusement, Jésus devait être ce soir là en RTT (ou dans la salle 1 ?), et, malgré une petite amélioration à la fin (plus qu'1 mot coupé sur 5, youpi !), le spectacle se finit tout en coupures et en cassures. Super. Direction la caisse, où les guichetières remboursent sans piper mot. Et où l'on croise des spectateurs de la salle 1 qui partent joyeusement en riant... car ils avaient le son et l'image parfaits.

Florence-Foresti-20.jpg

Au final, je ne sais toujours pas ce qui s'est passé dans cette fameuse salle 3. Surtout quand on sait que la salle à côté retransmettait le spectacle nickelement. Problème de câbles entre les salles ? Appât du gain trop fort pour le cinéma qui a ouvert une deuxième salle suite à la demande sans l'avoir préparée à recevoir du direct ? Mystère. Mais moi qui voulais vous faire une critique du spectacle, me voici bien embêtée, vu que je n'ai pas compris toutes les blagues suite aux problèmes de son. J'attendrai donc que "Foresti Party Bercy" à la télé pour me faire une vraie opinion. En espérant que la malédiction de la salle 3 ne sévisse pas à nouveau...

Partager cet article

Repost 0

"The Chippily Show" en lice pour les Golden Blog Awards !

Publié le par Chippily

golden blog awards 2011

Et c'est reparti pour les Golden Blog Awards ! Vu que le ridicule ne tue pas, j'ai ré-inscris le blog cette année. Et je compte sur vous pour enfin atteindre cette formidable, cette difficile, cette incroyable avant-dernière place. Ou mieux, soyons fous : l'avant-l'avant dernière ! Bref, je compte sur vous pour faire péter les compteurs des Golden Blog Awards en votant chaque jour pour votre blog préféré (hum hum) "The Chippily Show" !!! 

Publié dans buZZ

Partager cet article

Repost 0

Duff : la bière qui rend flou

Publié le par Chippily

Duff-20.png

Coup de gueule. Grosse surprise hier soir en regardant la soirée "les Simpson" sur W9. Alors qu'Homer avale goulumment sa "Duff", une poussière étrange vient se coller sur ma TV juste à l'endroit de la marque de la bière. Bizarre. Mais après avoir astiqué plusieurs fois l'écran en grommelant, il faut se rendre à l'évidence : ce n'est pas sur ma TV, mais dans la série même. Et ce n'est pas un grain de poussière mal placé, mais bel et bien un carré de floutage.

Car depuis peu, la bière préférée d'Homer n'est plus la boisson réservée des Springfieldiens : elle est aussi commercialisée ici en France, par des petits malins qui ont profité du fait que la marque "Duff" ne soit pas déposée. Et W9 d'obéir gentiment à la loi Evin, qui interdit de faire de la publicité pour des boissons alcoolisées à la télévision française. La chaine a aussi ajouté que, la boisson existant dans la réalité, elle ne pouvait "plus faire la promotion ni la publicité de cet article" (source : Le Parisien).

Mais quid alors des épisodes avec Duffman ? Des ressorts comiques utilisant la "Duff" ? Et puis, détail futile mais qui a son importance : qui a envie de voir des éléments floutés dans un dessin animé (se voulant de plus familial) ? Il se murmure même que la chaine aurait coupé des pans entiers de la série pour coller à la loi. Autant dire que cette lampée de censure, les fans l'ont avalé quelque peu de travers.

Publié dans buZZ

Partager cet article

Repost 0

Camille redouble

Publié le par Chippily

camille-redouble000.png

La copie : "Camille redouble", l'histoire d'une quadragénaire néo-divorcée et alcoolique qui, après une soirée bien arrosée, se retrouve projetée dans son passé.

L'élève : Noémie Lvovsky

Commentaire du professeur Chippily : un bon travail. L'élève Noémie Lvovsky évite à la perfection les stéréotypes rattachés au genre du film de retour dans le temps (l'héroïne ne s'attarde pas sur la question du pourquoi et du comment de son voyage etc.) et pose d'emblée une ambiance automnale et de franche camaraderie très réussie. L'écueil de la nostalgie des années 80 est évité avec brio, et l'élève soulève avec délicatesse les questions de la mort, de la maladie et du deuil tout en faisant preuve de culot pour certaines autres choses. Le postulat de départ de faire jouer une adolescente par une une actrice plus âgée est osé mais s'avère gagnant. Par contre, celui de montrer des arbres ayant des feuilles en janvier l'est un peu moins. Attention aussi à ne pas fléchir dans le temps : si la première partie de la copie est impeccable, la deuxième tourne un peu en rond et semble patiner dans le vide.

Camille-redouble-remarque.pngLa note du professeur :

Homer 2

Publié dans CiNéMa

Partager cet article

Repost 0

Nom d'une pipe ! C'était la même personne depuis le début !!!

Publié le par Chippily

Kurt-Russell-et-Jeff-Bridges-ne-font-qu-un00.png

Publié dans N'ImpS !!!

Partager cet article

Repost 0

Cornouaille

Publié le par Chippily

Cornouaille Vanessa Paradis000

The Chippily Show : des jeux de mots toujours très recherchés

Pitcho, mon pitch : l'histoire de Vanessa Paradis qui retourne en Bretagne hériter d'une vieille batisse, et qui se retrouve bien vite confrontée à son passé...

Pour résumer ce film, je pourrais me contenter de cette simple phrase : nom d'une pipe, que c'était chiant !!! Mais vu que je suis une blogueuse sérieuse, voici mon analyse en détails.

Tout d'abord, il y a elle. Vanessa Paradis. Dès ses murmures langoureux en voix off, on la reconnait, la petite blondinette. Il y a aussi Samuel Le Bihan, qui rigole bêtement tout le temps, et Jonathan Zaccaï, dans le rôle du père marié tiraillé entre maitresse et femme. Mais bon, il y a surtout Vanessa Paradis, qui se retrouve avec une maison sur les bras à la mort de sa tante. Une grande mode en ce moment au cinéma, d'hériter d'une maison (cf. Arrête de pleurer Pénélope). C'est vrai que ça le fait mieux que de se voir léguer le pot de chambre en faïence et la tête de cerf empaillée de Mamie Mauricette. Passons.

Cornouaille samuel

Donc voilà notre Vanessa nationale qui arrive de pied ferme en Bretagne, bien déterminée à se débarrasser de ce vieux truc pierreux et de se faire des pépettes. C'est joli la Bretagne, ça a plein de proverbes bien sympatiques ("qui voit l'ile de Sein voit sa fin"), mais bon, que voulez-vous, Vanessa préfère Paris. Surtout qu'en Cornouaille, elle retrouve des vieux amis un poil étranges, puisqu'on ne sait pas vraiment s'ils sont vivants ou morts. Et là, cher ami lecteur, je voie ton attention s'enflammer. Du fantastique ?? Dans un film français ??? Hélas, hélas, cher ami, même si la réalisatrice Anne Le Ny a la superbe idée de nous laisser en plein doute sur certains points (réalité ? fantasmes ?), elle n'arrive jamais à sublimer ce point de départ. La mise en scène est joliment plate, Vanessa Paradis - pas gâtée par son rôle d' "adulescent" doutant sans cesse - alterne le très bon comme le très moyen, et surtout, l'histoire n'avance pas d'un iota. Bilan : deux spectatrices qui se mettent à parler bruyamment puis qui partent, et la voisine de droite qui commence un tétris sur son portable. On a connu mieux comme ambiance de salle.

Alors non, "Cornouaille" ne sera pas le film de l'été et ne restera pas dans les annales. Mais il s'avérera très utile si vous cherchez à savoir comment trouverl'âme d'un disparu en mer et la ramener en terre chrétienne.

Homer-1.jpg

 

Publié dans CiNéMa

Partager cet article

Repost 0

L'Homeromètre de la rentrée

Publié le par Chippily

Quels sont les films qui feront la rentrée ? L'avis d'un spécialiste de la question, Homer Simpson...

Homeromètre sept 1Homerometre-sept-2.pngHomerometre-sept-3.png

Publié dans N'ImpS !!!

Partager cet article

Repost 0

Les résultats du concours "Rebelle"

Publié le par Chippily

Rebelle-arc.jpg

Le chapeau magique a rendu son verdict : c'est le nom de Marie-Esthèle qui a été pioché par une main innocente ! (certes la formulation est bizarre, mais non, je n'ai pas coupé la main d'un enfant, rassurez-vous) Bravo à elle !

Bravo à vous aussi d'avoir participé ! Car, et oui, il y a eu le double de participations par rapport au concours Prometheus !!! ... Ce qui nous fait un total de 8 mais c'est pas grave, l'important c'est que de plus en plus de gens se jettent à l'eau !

Prochainement, une autre affiche à gagner. Et j'espère pouvoir mettre votre nom dans mon grand chapeau gris ;)

(Et en effet, vous aviez raison : c'est bien Bérénice Béjo qui fait la voix de la princesse rousse dans la VF. Et ça passe vraiment bien !)

Rebelle-Bejo-2.jpg

Publié dans buZZ

Partager cet article

Repost 0

1 2 > >>