Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le travelling compensé

Publié le par Chippily

Ouverture d'une nouvelle rubrique dans "The Chippily Show" : "Parlons technique", que j'aurais très bien pu aussi intituler "Komen kon fé ?", vu qu'elle aura comme but d'expliquer certains effets utilisés au cinéma. Bien sûr, le but n'est pas de donner une leçon de cinéma, mais de partager certains effets assez dingues parce qu'on s'est tous déjà une fois demandé comment le réalisateur avait fait et que nous n'avons jamais eu de réponses...

On commence tout de suite par le "travelling compensé", encore appelé "zoom d'Hitchcock" ou "effet Vertigo", un effet assez zarb qui semble faire littéralement dilater l'arrière-plan. Voyez par vous même :  

L'effet est impressionant...mais assez simple à expliquer : la caméra fait un travelling (la caméra se déplace, le plus souvent sur des rails) avant tout en dézoomant, ou alors elle fait un travelling arrière tout en zoomant.

Vous pourrez retrouver ce travelling compensé dans des films tels "Sueurs froides" ou "Jules et Jim", et dans des clips musicaux.

En espérant avoir répondu à des questions que vous vous posiez, comme moi, depuis longtemps ("aaah ! C'est donc comme ça qu'on fait !!!")...



Publié dans Parlons Technique

Partager cet article

Repost 0

"L'imaginarium du docteur Parnassus" s'affiche...

Publié le par Chippily

...et c'est vraiment pas mal !

(Mary Poppins s'est perdue dans cette affiche. Sauriez-vous la retrouver ?)



Publié dans buZZ

Partager cet article

Repost 0

Le premier jour du reste de ta vie

Publié le par Chippily

WE ARE FAMILY

J’enchaînais les déceptions en matière de comédies françaises, quand, un jour, un miracle s’est produit ** musique d’orgue et chœurs entonnant des « Gloria ! Gloria ! » ** : je suis tombée sur « Le premier jour du reste de ta vie ».

C’est léger, profond, ça parle de tout (de la mort, de l’amour, du travail, des études, de sexualité, de conflits entre générations…), la mise en scène et l’histoire sont originaux (l’histoire d’une famille en 5 dates clefs), et les acteurs sont tous excellents.

Du coup, on a de nouveau confiance dans le futur de la comédie française. Enfin !



Publié dans CiNéMa

Partager cet article

Repost 0

Inglourious Basterds

Publié le par Chippily

LA CRITIQUE…en une image

LA CRITIQUE…en un peu plus long

NOTE : Tout d’abord, quelque chose de fondamentalement important à propos du titre : c’est « ingloUrious basterds », oui oui, avec un U et non « inglorious basterds » comme je l’ai vu plusieurs fois sur des blogs. La première version est bien la bonne bien qu’elle soit fausse…au niveau de l’orthographe. C’est une faute faite exprès. Enfin, c’est Christoph Waltz qui le dit…

Contrairement à ce que la bande-annonce pouvait faire croire, « Inglourious Basterds » n’est pas un film d’action. C’est un film de bavardages : ça papote, ça papote, ça papote…hop ! une scène d’action de 5 secondes !…ça papote, ça papote, ça papote… hop ! une scène d’action de 10 secondes ! Ceux connaissant la filmographie de Quentin Tarantino vous diront que c’est normal pour un de ses films. Sauf que là, ça devient vite ennuyeux. Les dialogues sont beaucoup trop longs, l’action fait dangereusement du surplace, du coup, l’histoire en pâtit : on n’en sait pas assez sur les fameux « Inglourious Basterds » qui donnent leurs noms au film ni sur les autres personnages qui sont brossés assez vite (et tués assez vite aussi). La Bande-Originale, qu’on connaissait soignée et choyée dans les autres films de Q.T, se résume simplement à des musiques fracassantes aux moments clefs. Dommage.

Heureusement, le film s’appuie sur des interprètes de talent. 2, spécialement, tirent leur épingles du jeu : Brad Pitt, alias Aldo Raine, lieutenant avec un accent du sud des Etats-Unis à couper au couteau qui devient vite hilarant quand il s’essaye à l’italien, et l’incroyable Christoph Waltz, alias colonel Hans Landa, qui a gagné grâce à ce film un prix d’interprétation à Cannes nullement volé : il semble s’amuser comme un petit fou en méchant nazi extrêmement intelligent, capable de parler 4 langues tout en mangeant du strudel. Face à ces 2 monstres, Eli Roth est obligé de cabotiner à mort et Mélanie Laurent de se faire une coiffure zarbi pour se faire remarquer. En vain.

Au final, on voit bien que Quentin Tarantino a fait ce film spécialement pour une personne : lui-même. Il rend hommage à ses westerns favoris tout en laissant cours à ses délires sanguinolents en tout genre, le tout noyé sous une tonne de dialogue (on comprend alors mieux pourquoi Waltz, déshydraté d’avoir trop parlé, se boit à un moment du film un verre entier de lait cul sec…).

Mi-figue, mi-raisin pour ce nouveau Tarantino beaucoup trop bavard, mais qui se laisse apprécier grâce à ses têtes d’affiche et quelques répliques bien senties. Et puis, quelle bonne idée d’utiliser pas moins de 4 langues (l’anglais, l’allemand, le français et l’italien) pour 1 film !



Publié dans CiNéMa

Partager cet article

Repost 0

Les zombies ont débarqué à Strasbourg !

Publié le par Chippily

Imaginez : vous êtes tranquillement en train d’aller acheter un petit pain sur la place Kléber, à Strasbourg, quand vous remarquez que la personne à côté de vous…a un œil qui pendouille. Horrifié, vous sortez en courant, et vous retrouvez face à face avec des adolescents couverts de sang !

Mais qu’est-ce qui s’est passé ??? Un massacre des Alsaciens par les Lorrains ? Une tentative de suicide collectif après un match encore une fois perdu du club de foot local, le Racing Club de Strasbourg ? Un remake français de « Shaun of the Dead » ?

Que nenni mes amis : il s’agit en fait d’une véritable « zombie walk » (parade de morts-vivants, in french) organisée par le festival du film fantastique qui se passe en ce moment même dans la capitale européenne. Un défilé qui est très à la mode ces temps ci puisqu’il se fait dans le monde entier à l’occasion d’événements particuliers (par exemple, pour la venue de Roméro à un festival outre-Atlantique).

Comme quoi, Halloween, c’est pas seulement qu’en octobre…

Dans les coulisses de l'évènement => ici !



Publié dans HoRs-cHaMp

Partager cet article

Repost 0

HEROES saison 4 : J-3

Publié le par Chippily

Plus que quelques jours avant de savoir si « Heroes » arrivera à sauver les meubles avec sa quatrième saison sur NBC. En attendant, la chaîne fait ce qu’elle peut pour essayer d’alimenter le buzz et maintenir la flamme des fans. Au programme : photos, coulisses et interviews, dont celle ci-dessus de Robert Knepper expliquant son mystérieux personnage, le chef des forains, un tatoueur nommé Samuel (désolé pour les anglophobes, mais c’est pas sous-titré !).

N’empêche que ça devait être vraiment pas mal de travailler dans une fête foraine pour le tournage de cette saison ! Regardez les gens en arrière-plan se promenant avec des ballons ou des peluches à la main : ça donne envie direct de s’acheter une bonne barbe à papa en essayant de gagner le fameux poisson rouge de la pêche aux canards (oui, parce que la grosse peluche que tu admires là, je t’explique, c’est juste pour donner envie aux enfants de jouer, tu la gagnes jamais… oui, oui, la vie est injuste) !

Pour suivre les dernières news concernant Heroes, voilà un site plutôt pas mal : heroes.fr



Publié dans SéRiEs

Partager cet article

Repost 0

JOBS de STARS : les solutions !

Publié le par Chippily

Tout d'abord, merci beaucoup à 2flicsamiami et à Eric d'avoir joué le jeu, puisqu'à eux 2, ils ont tout trouvé !

Les solutions sont dans les commentaires de l'article "JOBS de STARS" que vous trouverez plus bas, ou ici si vous voulez faire dans la rapidité.

En espérant que la prochaine fois vous serez plus nombreux à participer. Allez, soyons fous : 3 !



Publié dans buZZ

Partager cet article

Repost 0

3 amis

Publié le par Chippily

             LE PREQUEL DE « 3 ENTERREMENTS »     

3 amis, 3 styles de vie différents, 3…euh…fois plus d’ennui ?

« 3 amis » possède tous les syndromes de la comédie française malade d’aujourd’hui : toujours les mêmes acteurs dans toujours les mêmes rôles (avez-vous déjà vu Mathilde Seigner dans la peau d’un personnage assez timide et cool avec tout le monde ? Non ? Moi non plus), dans des situations où l’on ne rit pas ou alors qu’à de rares moments, et le tout est filmé sans une once d’originalité ni de pep’s comme un... bah oui, comme un véritable téléfilm de TF1 (ils ont même recruté commissaire Moulin (Yves Rénier) !).

Un film qui s’oublie dès les premières lignes du générique de fin.



Publié dans CiNéMa

Partager cet article

Repost 0

C'est dimanche, bullons...

Publié le par Chippily

BD issue du site culte VDM



Publié dans buZZ

Partager cet article

Repost 0

JOBS de STARS

Publié le par Chippily

La route qui mène au succès est longue et sinueuse : il faut souvent enchaîner les castings aux 4 coins du Monde tout en ayant de l’argent pour pouvoir manger. Même les grands acteurs que sont Brad Pitt, Sylvester Stallone, Coluche et Harrison Ford ont galéré pour y arriver et ont enchaîné les jobs alimentaires.

Arriverez vous à trouver qui a fait quoi avant de devenir un acteur renommé ?



Publié dans buZZ

Partager cet article

Repost 0

1 2 > >>